C’est quoi un implant dans l’œil ?

Les troubles de la vision sont de plus en plus récurrents au sein de la population. Les différentes possibilités de traitement sont également en constante évolution. À cet effet, un professionnel de la santé peut vous poser un implant dans l’œil, une alternative efficace au traitement au laser. Si vous vous demandez ce que c’est qu’un implant oculaire, voici ce que vous devez savoir.

Implant oculaire : ce qu’il faut savoir

De nombreux traitements comme le traitement au laser permettent de corriger les défauts de la vision. Dans le contexte actuel, l’objectif est de proposer aux patients des solutions optimales qui leur permettront d’améliorer significativement leur vision. Dès lors, les implants oculaires se présentent comme de meilleurs choix de traitements.

A lire également : Pourquoi le stress aigu est parfois appelé stress positif ?

Ces dispositifs sont conçus avec des matériaux variés pour répondre à des besoins précis. Les implants oculaires sont des dispositifs pouvant être posés dans l’œil. Leur rôle est d’améliorer la vision de près ou de loin selon les besoins du patient.

Les différents types d’implants oculaires

A voir aussi : Les bienfaits de la chirurgie maxillo-faciale

Les implants oculaires se répartissent en deux grandes catégories. Cependant, il ne vous revient pas de décider du type d’implant qu’il vous faut, c’est la responsabilité de votre médecin.

La catégorie des implants monofocaux

Les implants monofocaux sont utiles pour améliorer une seule modalité de vision. Ce type d’implant peut servir à améliorer la vision de près ou de loin, mais pas les deux à la fois. Généralement, les patients qui y ont recours le font pour améliorer leur vision de loin. Par la suite, ils se contentent des lunettes de correction pour optimiser leur vision de près.

La classe des implants bifocaux

On retrouve dans cette catégorie, des implants qui permettent aux patients de voir de loin et de près. Le seul inconvénient ici réside dans le fait que les implants bifocaux n’offrent pas une bonne qualité de vision intermédiaire.

Comment se déroule la pose d'un implant dans l’œil ?

Après un diagnostic posé par le médecin, ce dernier réalise un calcul dans le but de déterminer le type d’implant qui vous correspond ainsi que sa puissance focale. Il s’en suit une anesthésie, à la suite de laquelle le professionnel de santé procède à une incision au niveau de la rétine pour y insérer l’implant.

La profondeur de l’incision va dépendre de la texture de l’implant. Pour des implants durs, une incision de 6 mm de profondeur est nécessaire contre 2 à 3 mm pour les implants souples ou flexibles.

Dans la plupart des cas, les interventions ne sont pas douloureuses. De même, il y a rarement de rejets, ce qui fait que vous pouvez améliorer votre vision sans crainte. La pose dure environ une vingtaine de minutes.