Quels sont les grands crus classés de Saint-Emilion ?

Quels sont les grands crus classés de Saint-Emilion ?

Petite commune d’à peine deux mille habitants, Saint-Emilion est située dans le sud-ouest de la France, pas très loin de Bordeaux. Cette petite commune renferme cependant l’un des plus beaux patrimoines œnologiques de France et du monde entier. Le vin issu de Saint-Emilion est l’un des plus populaires du territoire et est depuis très longtemps une référence dans le milieu. Les vins du château Saint-Emilion, communément appelé Saint-Emilion ont vu différentes manières de se faire appeler par les différents amateurs de ce château.

C’est en 1884 que le premier syndicamillet viticole de France voit le jour. En 1936, ce dernier valide définitivement l'appellation Saint-Emilion , mais ajoute trois autres catégories pour ce vin de château précisément : en 1954 apparaissent le Saint-Emilion Grand cru, le Saint-Emilion Grand cru classé, puis le Saint-Emilion Premier Grand cru classé. Ces appellations d’origines bénéficient d’un classement reposant sur certains critères et est renouvelé tous les dix ans par l’INAO (Institut national des appellations d'origine).

A voir aussi : Ken Miles : biographie du pilote automobile britannique

Les vins du classement

Le dernier classement disponible est celui de 2012, il est d’ailleurs notable que nous sommes actuellement en 2022, 10 ans plus tard donc, le classement devrait se mettre à jour pour la fin de cette année. L’occasion de se remettre en tête quels sont les différents châteaux composants de ce classement.

En 2012, 82 propriétés figurent dans le classement. Parmi elles, 64 ont été classées Grand cru classé, 14 ont été classées Premier Grand cru classé, et les 4 meilleurs châteaux ont obtenu le titre de Premier Grand cru classé A. L’objectif n’est pas de tous les lister mais d’en montrer quelques-uns, en montrant leurs différences et pourquoi ont-ils été choisis.

A découvrir également : Wiflix city : service de streaming de films et de séries pour les enfants

Parmi les 64 Grand cru classé, on retrouve, par exemple, le château Corbin, le château Larmande, ou bien encore le château Soutard. D’autres vins rouges ne possédant pas le titre de château sont présents néanmoins dans le classement, c’est le cas du couvent des Jacobins, du clos Saint-Martin, et du clos de la Madeleine.

Parmi les 14 Premiers Grand crus classés, voici les vins présents :

  • Le château Beau-Séjour Bécot
  • Le château Bélair-Monange
  • Le château Canon La Gaffelière, ainsi que le château La Gaffelière
  • Le clos Fourtet
  • Le château Larcis Ducasse
  • Le château Pavie Macquin
  • Le château TrotteVieille
  • Le château Beauséjour
  • Le château Canon
  • Le château Figeac
  • Le château Troplong Mondot
  • Le château Valandron
  • La Mondotte

Les Premiers Grands crus classés A

Il reste donc seulement quatre vins à lister dans le classement, et attention, ces derniers sont ce qu’il se fait de mieux en matière de millésime, de vin rouge, et de Saint-Emilion tout simplement. Ces quatre grands vins sont les suivants :

  • Le château Angélus
  • Le château Ausone
  • Le château Cheval Blanc

Enfin, le plus populaire est sûrement le château Pavie, respecté dans le monde entier.

Les critères du classement

Ce classement des vins de Saint-Emilion est évidemment défini selon de nombreux critères, mais également réalisé par d’extrêmes professionnels du monde œnologique. Ce classement est extrêmement respecté dans le milieu viticole, notamment grâce au fait qu’il contribue directement à la notoriété du Saint-Emilion dans le monde entier. De plus, le fait d’être renouvelé à chaque décennie oblige les viticulteurs à garder un certain degré de performance, ou pour d’autres, à tenter d’améliorer leur production.

Le comité d'examen, ayant pour objectif de départager les candidats, est composé de sept personnalités réputées du milieu de la viticulture. Ces derniers, très avertis par rapport aux vins de Bordeaux, commencent par vérifier les dossiers de chaque participant. Ce dernier doit contenir de nombreuses informations comme la nature de la production du vin, les millésimes, les techniques employées. Après les dossiers, le comité va bien sûr déguster les différents vins avec les critères classiques de l’œnologie, à savoir la bouche, le nez et l’œil. Pour faire partie des Premiers Grands crus, il faut obtenir la note minimum de 14/20.