snack en container

Comment construire un snack en container ?

La création d’un espace de restauration à partir d’un container aménagé est généralement pratique pour un besoin aussi bien définitif que saisonnier. Design et originalité sont au rendez-vous, sans oublier les services qui y seront fournis. À l’évidence, plusieurs étapes sont à suivre pour construire un snack en container. Lesquels ? Éléments de réponse !

Prévoir le matériel

Avant d’entamer la construction de votre snack en container, il est important de prévoir le matériel à utiliser. Il va sans dire que vous aurez besoin du matériel d’installation de système électrique d’eau, et d’outils pour marquer les ouvertures. Ensuite, prévoyez des équipements de cuisson, de conservation des aliments (grill panini, batteur mélangeur, four, plaque à snacker, crêpière, gaufrier, etc.).

Lire également : Pourquoi contacter le cabinet VAST RH ?

À cela s’ajoutent les porte-affiches pour indiquer le menu. Il est aussi important de définir le concept dans lequel vous souhaitez construire ce snack. En réalité, cela vous permet d’aménager l’espace en conséquence. Par ailleurs, n’oubliez pas d’apprécier la robustesse de votre container avant de commencer par l’aménager. Cela permet d’éviter certains désagréments liés au manque de rigidité du local.

Nettoyer le container et créer des ouvertures

Commencez par nettoyer le container. Ensuite, servez-vous d’un marqueur pour marquer les zones à transformer et faites les ouvertures. L’idéal est de prévoir deux principales ouvertures avec des auvents. De même, n’oubliez pas de prévoir une porte de service ainsi qu’un comptoir rabattable.

A découvrir également : Qui peut utiliser une pompe à béton ?

Créer les issues d’eau et d’électricité

snack en container

Une fois les espaces créés, installez le système électrique. Généralement, cela se fait avec un éclairage intérieur, 4 prises de 220 V internes et une prise à l’externe. Installez aussi un tableau électrique. Notez que cela doit s’accorder à la manière donc vous souhaitez disposer vos appareils de cuisson et de conservation.

Suite à cela, raccordez votre container à un réseau d’eau pour l’alimentation en eau. De préférence, optez pour un réseau PER 16/12 isolé. Il convient de rappeler que ce raccordement extérieur doit être constitué d’un limiteur de pression.

Passer aux finitions de votre snack en container

Après les installations importantes vient la touche de finition. Côté sol, utilisez des plaques antidérapantes en aluminium pour le couvrir. Pensez également à créer un plafond en bois. Après, vous pouvez y apporter quelques décorations pour donner du style et de l’originalité au cadre.

Cela dit, pensez à protéger le container contre les intempéries climatiques. Aussi, prévoyez une isolation thermique. Mieux, pour la sécurité de votre snack, prévoyez des cadenas spécialisés, un blindage des portes, une alarme autonome et un système de surveillance.