La quantité de pates par personne en Espagne

L’Espagne est un pays friand et très consommateur de pâtes alimentaires. Les habitants d’Espagne en consomment beaucoup puisqu’ils en disposent en qualités supérieures et spéciales. Ce sont des denrées non périssables qui demandent un peu de tact pour éviter le gaspillage. En matière de dosage, trouver la juste dose est un défi. Découvrez dans cet article, les mesures idoines pour estimer la quantité de pâtes par personne relativement aux situations.

Comment se mesure la quantité de pâtes ?

Il existe plusieurs manières d’estimer une quantité de pâte espagnole. En effet, à défaut de balance et de paquet de pâte gradué, un verre de 25 cl pourrait suppléer. Il est donc possible d’estimer la contenance à l’aide d’un doseur. Cela dépend toutefois de la forme et de la taille des pâtes. Pour les coquillettes, un verre équivaut à une portion. S’agissant des macaronis, un verre est égal à deux portions. Pour les pennes, un verre et demi équivaut à deux portions.

A voir aussi : Quel CBD puissant choisir ?

L’astuce pour mesurer avec la main, à défaut de balance et de verre, la quantité de pâtes est simple. Il suffit de faire un cercle en joignant le pouce et l’index. Le diamètre est la quantité de pâte utilisée pour un plat de deux personnes. S’il s’agit d’une seule personne, la mesure se fait avec l’index, l’articulation et non le bout du pouce.

Pour mesurer la quantité de pennes, il est possible de procéder à l’estimation avec un verre à moutarde. Il en est de même pour les autres formes de pâtes qui ont à peu près la même dimension. Pour les coquillettes, un pot de yaourt vide ferait l’affaire.

A lire également : Les meilleurs endroits pour faire du patin à roulette à Paris

Quelle portion de pâtes est recommandée pour une personne ?

La portion adéquate varie en fonction du type de repas en question. Sur les paquets de pâtes espagnoles, il est préconisé de cuire 100 g par personne. Mais, il y a en réalité une différence notable entre la pâte cuite et celle crue. Il faut toujours les mesurer crues parce que le volume et le poids doublent une fois cuites. Par ailleurs, la quantité de pâte est impactée par le contexte du repas. La dose à consommer est aussi relative à chaque personne.

La quantité de pâte selon le contexte

Il faut convenir que la quantité de pâte dépend du repas que vous allez consommer. En effet, lorsqu’il s’agit de pâte au beurre uniquement, il est raisonnable de cuire 100 g de pâte. Mais si le repas est accompagné de viandes, de légumes, de brochettes, de pomme de terre, 70 g serait suffisant.

La quantité de pâte varie aussi selon qu’il est question d’un plat d’entrée, de résistance ou de dessert. En effet, s’il s’agit d’un plat de pâte principal, la quantité de cet aliment sec est de 80 à 110 g. Relativement aux pâtes fraiches, il est recommandé de mesurer entre 120 et 180 g. Pour un plat d’accompagnement, la dose de pâte sèche serait de 60 g. La dose de pâte fraiche est donc d’environ 100 g. Généralement, la portion idéale le soir est au maximum 80 g. Le repas du soir doit être plus léger.

Quelle est la dose de pâte selon les personnes ?

La dose recommandée pour une personne adulte est raisonnablement différente de celle d’un enfant. Une personne adulte peut consommer entre 80 à 100 g de pâtes crues. Par contre, il faut prévoir pour un enfant de moins de 3 ans approximativement 30 g de pâtes. Lorsque les enfants ont entre 3 et 10 ans, il est recommandé de leur servir entre 30 à 60 g.

Aussi, le poids de pâte pour une personne suivant un régime est différent de celui d’une personne normale. Il est nécessaire de veiller à la quantité, soit environ 60 à 70 g de pâtes crues, selon l’activité physique. De plus, il faut rendre les pâtes espagnoles moins caloriques. Cela consiste à éviter de consommer au cours du repas un autre féculent, gâteaux, saumon fumé, jambon cru, etc.

Les pâtes ont une forte densité calorique et sont très énergétiques. Pour ne pas grossir, il faut privilégier les pâtes complètes. Elles sont riches en fibres et fournissent de l’énergie pour éviter l’hypoglycémie réactionnelle pendant le régime.