Comment gérer les disputes entre frères et soeurs : astuces et conseils pratiques

C’est le rêve de tout parent ! On souhaiterait que nos enfants s’entendent toujours bien et qu’ils soient toujours complices. Et pourtant, la réalité est toute autre ! Les disputes éclatent au quotidien, le frère tire sur les couettes de sa sœur, l’ainé ne veut pas jouer avec le cadet… Comment faire pour ne pas être frustré ? A défaut de baguette magique, voici quelques conseils pour mieux gérer ces situations.

Occupez vos enfants

C’est un fait, quand vos enfants s’ennuient, ils sont davantage tendance à se disputer. Proposez-leur des jeux à faire ensemble, de quoi les occuper et favoriser leur complicité.

A voir aussi : Quelle croisière faire en couple ?

Invitez des copains

En tant que parent, vous pourrez être tenté d’inviter un copain pour chaque enfant pour éviter la jalousie. Or, il est souvent plus judicieux d’en n’inviter qu’un seul. Pendant que l’autre est occupé avec son copain, vous pourrez consacrer plus de temps à l’autre.

Créez des moments précieux de tête à tête pour que chacun de vos enfants se sentent unique à vos yeux. Les disputes se feront plus rares car vos enfants n’auront plus envie d’attirer votre attention en se chamaillant.

A lire également : Cours d’été en Irlande pour les enfants

Créez des situations de diversion

Une dispute est sur le point d’éclater ? Confiez à chaque enfant une mission ! Demandez au frère de trier les chaussettes et à la sœur de vous aider à préparer le repas. Au bout de cinq minutes, vous serez surpris qu’ils aient oublié leur conflit.

Ne prenez pas partie

La règle en cas de dispute est de ne surtout pas créer un sentiment de favoritisme ! Evitez les protestations du style « Ce n’est pas moi qui ai commencé, c’est lui ! » et envoyez chacun se calmer dans un coin. Cette solution peut paraitre injuste mais elle a l’avantage de les apaiser.

Gardez en tête que la jalousie est la principale source de dispute entre frère et sœur. L’un sent que l’autre est votre « chouchou » et ne le supporte pas. N’attisez pas le feu en favorisant un de vos enfants !

Ne vous mêlez pas aux conflits

Bien qu’elles soient frustrantes pour les parents, les chamailleries entre frère et sœur sont normales. C’est une occasion pour chacun de vos enfants d’exprimer librement leur jalousie et leur hostilité. Tant que les disputes ne vont pas trop loin, laissez vos enfants régler leur différend seuls.

Vous constaterez qu’ils sauront trouver un arrangement pour se calmer. N’intervenez que lorsque vous sentez que l’un de vos enfants soit réellement en difficulté ou lorsque les insultes commencent à déraper.

Ne donnez pas le mauvais exemple

Nos enfants nous imitent ! Et cette imitation commence tôt. Essayez autant que possible d’éviter de vous disputer devant vos enfants ni même de monter le ton. En effet, vos enfants seront tentés de rejouer le conflit, ne serait-ce que pour banaliser les disputes.

Restez positif

Il y aura toujours des moments au quotidien où vos enfants sont calmes et ne se disputent pas. N’hésitez pas à souligner l’importance de ces moments de calme avec de jolies phrases du style « Je vous contente de vous voir jouer ensemble ! »