notepad, table, decoration

J'ai fait parti ou j'ai fait partie ?

La langue française comporte plusieurs règles de vocabulaire, de grammaire, de conjugaison ou encore d’orthographe. Il y a donc de ces fautes que nous commettons souvent par inadvertance ou par défaut de notion sur le sujet. Par exemple, les mots « parti » et « partie » sont généralement confondus en français écrit. Quelle est la bonne écriture entre « j’ai fait parti » et « j’ai fait partie » ? Voici ci-dessous la réponse à cette question.

J’ai fait parti ou j’ai fait partie : la règle d’orthographe

Vous hésitez entre « j’ai fait parti » et « j’ai fait partie » ? L’orthographe exacte entre les deux expressions est « j’ai fait partie ». En effet, dans ce groupe de mots, « partie » est un nom féminin qui signifie « composante d’un élément » ou encore « la fraction d’un tout ». Par ailleurs, le sujet n’agit en aucun cas sur l’orthographe du mot. Cela veut dire que même si le sujet se trouve au féminin, au singulier, au masculin ou au pluriel, l’écriture du mot « partie » reste inchangée. Vous ne devez jamais rajouter un « s » ou enlever la lettre « e ».

A découvrir également : Les meilleurs endroits pour faire du patin à roulette à Paris

Pourquoi n’est-il pas possible d’écrire « j’ai fait parti » ?

Le mot « parti » est en fait un nom masculin signifiant « un groupe d’individus qui développent les mêmes idées ». Le français écrit fait également usage de « parti » comme d’un participe passé du verbe « partir ». Il faut notifier que si le mot « parti » est utilisé à la place de « partie » dans la langue française, c’est parce qu’ils se prononcent de la même manière. Ils s’écrivent également presque de la même façon. Pour éviter de commettre des fautes d’orthographe pareilles, vous pouvez rechercher la bonne écriture des mots lorsque vous avez un doute. En effet, il existe plusieurs sites en ligne qui se chargent de vous expliquer les règles ou les notions particulières de la langue française.

Des exemples pour mieux comprendre

Nous savons déjà qu’en français, il faut toujours écrire « faire partie » et non « faire parti ». Pour mieux assimiler la règle d’orthographe, il est préférable de donner les exemples suivants :

A lire en complément : Article R4311-5-1 du Code de la santé publique : explication de l'article de loi

  • J’ai fait partie autrefois du comité éthique ;
  • Sa demande ne fait pas partie de notre contrat ;
  • Il fait partie intégrante de la famille ;
  • Mes amis font partie de l’association des jeunes du quartier ;
  • Vous avez la possibilité de faire partie du projet établi.

À partir des exemples précédents, vous pouvez remarquer que le mot « partie » ne varie pas selon le sujet. De plus, lorsque vous doutez entre les expressions « j’ai fait partie » et « j’ai fait parti », pensez à la signification du mot « partie » donnée ci-dessus. Il y a aussi plusieurs autres synonymes du mot comme participer, appartenir, dépendre de, concerner, adhérer, s’intégrer, être membre de, se rapporter à, contenir, etc.

Par ailleurs, si vous devez faire usage du mot « parti » c’est soit comme verbe (participe passé de faire) ou soit comme nom masculin dans les expressions « tirer parti » et « prendre parti ». Par exemple, vous pouvez écrire : « il prend parti pour son neveu » ou encore « tu peux tirer parti de la hausse du prix sur le marché ».